X

Carrying forward

« Qui porte plus loin », « qui fait progresser ». Toute situation « porte » implicitement le sens de sa propre progression. Ce qui s’inscrit dans cette progression naturelle, fait avancer le processus de manière adéquate.

Le terme « carrying forward » est au centre de l’approche processuelle selon Gendlin. Chaque situation porte en elle sa propre implication. Cette implication sera modifiée selon les étapes qui vont – ou non - s’actualiser à partir de là, mais c’est seulement au moment où se produit ce qui est impliqué que l’on peut dire que ce qui « était » implicitement est « porté plus loin ». Par exemple, vous avez faim : cela vous incite à trouver de la nourriture. C’est au moment où vous trouvez la nourriture que vous pouvez réellement dire que le processus a « avancé ». Dans ce cas-là l’implication est facilement décelable mais dans la démarche de changement thérapeutique, ou de création, ce qui est « impliqué » n’est pas rationnellement déductible a priori. Selon Gendlin, « de nombreux processus ne sont ni prédictibles à partir d’unités préexistantes, ni arbitraires ». Quelque chose de nouveau doit se produire qui va émerger à partir d’une complexité rassemblant de nombreuses connexions.

Il semblerait que les processus obéissent à une logique interne qu’on pourrait appeler le « sens de la situation ». Ce « sens de la situation » renvoie à tout ce qui est impliqué dans la situation (l’intrication implicite de la complexité) à partir de quoi une nouvelle étape de vie va prendre forme. Ce qui est implicitement impliqué « exige » un nouveau pas et lorsqu’il se réalise l’implication initiale se transforme donnant lieu à une nouvelle implication dans une continuité de processus.

Dans une démarche thérapeutique, ce qui fait progresser une situation (carrying forward) rend compte d’un changement bénéfique pour la personne – et son environnement en général. Il s’agit d’un processus qui dénoue et débloque une situation de souffrance jusque là figée et retenue dans son évolution naturellement « attendue » – l’implication véhiculée dans le malaise n’a pas encore trouvé une suite satisfaisante, à travers un nouveau comportement, une nouvelle manière de voir la situation, etc. L’implication est portée à travers une impression à la fois « floue » et « précise » qu’on appelle sens corporel – parce que non encore définie et cependant, en attente d’une définition très pointue. Lorsque l’implication « se réalise » elle constitue une « nouvelle manière d’éprouver, de vivre et de se relier à la situation. Cette étape apporte une nouvelle énergie, une nouvelle manière d’être et de vivre là où, jusqu’à présent, il n’y avait pas de voie ».Le mouvement global défini par « carrying forward » s’apparente à ce que Rogers met sous le terme « tendance actualisante ».

Retour au lexique

Stages et ateliers IFEF

Les formateurs vous présenteront le déroulement d'...
Journée complète d'initiation au focusing, lors de...
Conférence internationale Un séminaire pas tout à...
Stage en présentiel Vous arrive-t-il de coincer s...

Ateliers des praticiens